Le Gaulois logo

Le Tour de France a son jargon !

> lundi 26 juin 2017
Partagez

Le petit monde du cyclisme ne manque pas d’expressions rigolotes. Connues des seuls initiés, voici quelques définitions bien utiles pour vous familiariser avec l’univers du Tour.

 

Sucer la roue

Rester à l’abri dans le sillage de ses adversaires en leur laissant accomplir toute la besogne et en espérant tirer profit de leurs efforts.

 

Rouler en chasse patates

C’est être entre deux groupes sans réussir à rattraper le 1er et sans se faire rattraper par le 2ème.

 

Ramasser les casquettes

Coureur ou équipe n’ayant rien gagné et ayant seulement fait acte de présence sur une course.

 

Manger la luzerne

Se dit d’un coureur qui, ayant perdu le contrôle de son vélo, va atterrir dans un champ. On dit aussi « piétiner la luzerne » ou « brouter ».

 

Becqueter de l’aile

Se faire remorquer en s’appuyant de temps à autre sur l’aile d’une automobile.

 

Avoir du monde sur le toit  

Lorsqu’à la suite d’une chute, un certain nombre de coureurs et de vélos se retrouvent au sol.

 

Enrhumer un adversaire

Démarrer de manière fulgurante, en créant un courant d’air. On dit aussi gicler.


Faire le ménage

Action menée par une équipe ou un coureur pour éliminer le plus possible d’adversaires.

 

Mettre le nez à la fenêtre

Tester ses adversaires en se portant en tête de la course ou en plaçant quelques accélérations afin d’évaluer leurs forces et leurs faiblesses et juger de l’opportunité de les attaquer.


Tricoter

Rouler avec une fréquence de pédalage élevée.

> RETOUR AUX ARTICLES

Derniers articles

Coq

Les meilleurs articles et photos de Cocotte.

Restons connectés