Le Gaulois logo

Les véhicules d’assistance sur le Tour de France

Les éleveurs Le Gaulois célèbrent le Tour à Granville
Les éleveurs Le Gaulois célèbrent le Tour à Granville
> mercredi 20 juillet 2016
Partagez

En cas de problème, les coureurs disposent d’une assistance au top. Deux véhicules d’assistance réglés au millimètre surveillent chaque pépin mécanique potentiel.

Et si un coureur crève, comment il fait ? Cocotte, toujours soucieuse de ses petits poussins du Tour est parfois inquiète. Pas de bile Cocotte, on va tout t’expliquer.

Petit retour dans le passé tout d’abord. Lors des premières éditions du Tour de France (et pendant assez longtemps en fait…), les coureurs étaient complètement autonomes. On ne compte plus les anecdotes de concurrents s’étant fait souder leur cadre cassé par le fermier du coin, ou ayant terminé une étape sur les jantes. Mais aujourd’hui, c’est fini.

Certes, ça enlève un peu de charme et les puristes diront que la légende en prend un coup, mais maintenant, il y a les voitures d’assistance. Et les voitures d’assistance, c’est l’agrandissement du travail d’équipe, et ça c’est super beau.

Donc, voilà, on vous explique les voitures d’assistance.

Chaque équipe dispose de deux voitures, et chacune peut transporter 8 ou 9 vélos. Le but est d’intervenir le plus rapidement possible si un coureur a un ennui mécanique. Intervenir rapidement, ça veut généralement dire “changer le vélo”. Simple non ?

Généralement, une voiture est à l’avant, et l’autre à l’arrière. Les vélos des coureurs les plus “importants” de l’équipe sont les plus accessibles, donc à l’extérieur. Les mécaniciens à bord de la voiture ont un plan qui leur permet de réagir vite et de trouver instantanément le vélo qui convient.

Hey, vous en savez assez pour briller en basse-cour non ? Cocotte répond, avec ce flegme qui nous fait tous craquer : “Non”. Ok alors on continue ! Ceux qui lâchent le train ici sont excusés.

Dans les voitures, il y a des tonnes de trucs : les vêtements des coureurs, des roues de rechange, une caisse à outils, de quoi manger, et tout ce qu’il faut pour communiquer. A bord des voitures d’assistance, on sait en permanence ce qu’il se passe, s’il faut suivre un coureur échappé de la course ou si au contraire il faut attendre un attardé.

Tout est sous contrôle.

Cocotte s’est endormie une fois de plus. Essayez cette histoire avec vos enfants, ça marchera peut-être aussi.

> RETOUR AUX ARTICLES

Derniers articles

Coq

Les meilleurs articles et photos de Cocotte.

Restons connectés